Meilleur coffre fort : guide d'achat et comparatif

coffre-fort

Quels sont les différents types de coffre-fort ?

Les coffre-fort à sérrure électronique

Le premier type de coffre-fort auquel on pense, c’est certainement le coffre-fort à serrure électronique, c’est-à-dire les coffres à code ou encore les coffres numériques. Ce type de dispositif fonctionne à l’aide piles qui sont la plupart du temps fournies avec l’emballage. 

L’avantage de la serrure électronique, c’est principalement qu’ils sont dans l’ensemble plus difficiles à forcer. En plus on peut choisir le code parmi une très grande quantité de combinaisons : souvent environ 100 000 combinaisons différentes possibles. 

L’inconvénient des coffres numériques, c’est qu’il faut bien sûr se rappeler du code que l’on a programmé. Et les oublis peuvent arriver. Cela dit, ce problème est à relativiser puisque généralement, une voire deux clés de secours sont prévues dans le coli en cas d’oubli du code. Elles sont également bien utiles pour palier les problèmes de batterie faible. Pendant le temps de partir chercher les piles adéquates, on a notre clé à disposition pour avoir accès directement à l’intérieur du coffre. 

Pour résumé, l’avantage des coffre-fort à combinaison, c’est qu’en quelque sort il y a deux niveaux de sécurité et d’ouverture : le code et les clés. 

Le coffres-fort à clé

Le coffre-fort à clef est lui plus simple d’utilisation. Pas besoin ici de mémoriser un quelconque code. L’ouverture de la porte ne repose pas sur un système électronique, mais repose entièrement sur de la mécanique. En termes de sécurité, on est peut-être un peu moins armé qu’avec une serrure électronique. Quoique il existe d’excellents coffres à clé qui sont hautement sécurisés. Notamment les clés qui comportent des pannetons offrent une sécurité supplémentaire contre les vols et les forçages de serrures. 

Les coffres-forts à clé sont bien souvent moins cher que les coffres numériques. La technologie utilisée est en effet moins pointue. La différence de prix pourra chez les uns ou cher les autres être un critère qui fera balancer leur choix d’un côté ou de l’autre. 

Le coffre-fort ignifugé

Les coffres-forts ignifugés ou anti-feu sont, comme leur nom l’indique, résistant aux feux et donc aux températures extrêmes. Certains coffrent peuvent tenir pendant 1 h sous une chaleur de 930° ! Ce type de coffre est souvent du haut de gamme, qui nécessite un budget assez conséquent comparé à la moyenne des autres coffres. 

Ils sont destinés à celles et ceux qui prennent en compte le risque d’incendie dans leur décision d’achat.

À noter que même les coffres ignifugés ne peuvent résister au feu indéfiniment. Ils résistent une certaine durée. Celle-ci dépendra du coffre. Cela-dit, en cas d’incendie, le laps de temps donné par la protection anti-feu peut faire la différence, mais il est sur qu’il faudra agir assez vite (et sans se mettre en danger !). 

Il est bon aussi d’indiquer que les coffre fort anti feu ne sont en principe pas fait pour être percés. Donc généralement, on évitera de fixer au mur un coffre ignifugé, car il pourrait perdre de sa protection contre le feu. 

Parfois, il arrive que les coffres anti-feu soit également étanches. Quand c’est la cas, c’est de toute façon marqué sur la description du produit. L’étanchéité a tout de même ses limites. Il y a souvent un certain niveau d’eau à ne pas dépasser pour rester efficace contre les inondations. Si le coffre est entièrement immergé, il a bien sûr des risques qu’il ne résiste pas à l’infiltration de l’eau. 

Quels sont les types d'installation d'un coffre-fort ?

Le coffre-fort à poser au sol

Le coffre-fort pourra être poser au sol. En vérité, plus que poser, il sera sceller grâce généralement à deux trous situés sur la paroi inférieur du coffre. Un kit de fixation est fourni dans la grande majorité des cas pour pouvoir installer le matériel de façon solide. 

L’avantage de ce type d’installation est qu’elle est un peu moins compliqué que la fixation au mur ou qu’une installation encastrée. Toutefois, l’inconvénient vient surtout dans le fait de devoir se baisser pour atteindre les objets à l’intérieur puisque le coffre n’est pas à hauteur d’Homme. 

Le coffre-fort à fixer au mur

Une deuxième solution consiste à fixer le coffre-fort sur le mur. Dans ces càs, les trous se situeront sur la paroi arrière du coffre. Là encore, un kit de fixation est en principe prévu, avec des chevilles de fixation. L’avantage est qu’on pourra accéder très facilement au coffre puisque pour le coup, on peut la fixer à notre hauteur. Cette solution a le mérite de ne pas encombrer le sol. 

À noter que pour ce type d’installation, il faudra veiller à fixer le coffre dans un mur bien solide. La placo “simple” n’est pas exemple pas une solution très recommandée pour le perçage. 

Le coffre-fort à encastrer dans le mur

Une troisième solution consiste à encastrer le coffre dans le mur. C’est peut-être l’alternative qui demande le plus de bricolage. En revanche, elle offre certains avantages. D’abord, elle sera mieux caché quand dans les deux cas précédents, donc moins visibles des regardes indésirables. Ensuite, c’est une solution esthétique, discrète, puisque seule la porte d’ouverture est visible. Enfin, pour des raisons de sécurité par rapport aux risque de vols, c’est certainement la solution la plus sûre. En effet, sur les 6 parois du coffres, seule celle qui contient l’ouverture est exposée. 

Meilleur coffre-fort : quels éléments prendre en compte ?

La solidité et la matière

La solidité d’un coffre-fort est sûrement la chose la plus importante étant donné qu’on veut le rendre inviolable. Très souvent, les coffres-forts sont en acier, plus ou moins renforcés selon les modèles. 

Le niveau de sécurité

Le niveau de sécurité dépend de la solidité du matériau comme nous venons de le voir. Mais ce n’est pas tout. Il faut analyser les dispositifs mis en œuvres pour assurer une haute sécurité. On pense par exemple aux pannetons ou aux dispositifs anti-forçages.  

La contenance, le volume

Il y a souvent une corrélation entre le volume et le prix d’un coffre. Quoique bien pleins d’autres facteurs rentrent en ligne de compte. Le volume est une donnée important à prendre en compte puisque cela décidera de ce que vous pourrez mettre ou non dans votre coffre-fort. Il faut donc penser à quels objets vous compter ranger dedans. Est-ce un ordinateur portable ? Des documents ? Si oui de quels formats ? Naturellement le nombre d’objets aussi est à anticiper. 

Si vous n’êtes pas sûr des dimensions du coffre, on aura tendance à préférer un produit légèrement trop grand que trop petit. 

Le matériel fourni dans l'emballage

Une chose où il faut être vigilant avant de passer à l’achat d’un coffre-fort, c’est connaître au maximum les éléments qui sont fournis avec le produit. Pour les coffres électroniques, on pense par exemple à la fourniture des piles. On pense aussi aux clés de secours. Mais il faut aussi penser à l’installation du matériel. La plupart du temps, un kit de fixation est compris dans l’emballage : chevilles, boulons, etc. 

La praticité du rangement

L’objectif principal d’un coffre-fort est qu’il soit un bon matériel anti-effraction. Il est sûr que c’est le plus primordial. Toutefois, l’intérieur a aussi sa part d’importance. Il y a les coffres avec un intérieur tout simple et ceux avec par exemple une étagère amovible qui permet de pouvoir ranger les objets de manière plus organisée. 

L'éclairage de l'intérieur du coffre

Il y a les coffres forts avec LED à l’intérieur, et ceux avec sans. Ces derniers ne sont pas pour autant de mauvaise qualité. Mais il est vrai que pour le côté pratique, une petite lumière à l’intérieur du coffre permet de pouvoir manipuler les objets avec une meilleure visibilité. Disons que si l’éclairage interne n’est pas le critère le plus important, il constitut un petit plus.